Tagged solidarité

Sandra Laugier
Zoom

Sandra Laugier : l’éthique du care

Professeure du langage et de philosophie morale à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Sandra Laugier a publié plusieurs ouvrages sur « l’éthique du care ». Liée au soin, à l’attention aux personnes fragilisées et à la vie ordinaire, l’éthique du care pose la nécessité d’une reconnaissance de celles et ceux qui pratiquent ce soin. Mieux considérer et rémunérer…

photo agnès mellon

Les douze travaux d’un numérique plus solidaire

La crise sanitaire rend le monde numérique presque incontournable, y compris pour les plus fragilisés. Dans cette perspective, l’exclusion numérique de près de 20% de la population française s’avère intenable. De nombreuses pistes, s’appuyant sur les outils ou l’accompagnement des pratiques, peuvent pourtant être explorées pour permettre au numérique, à défaut d’être habité par toutes…

michel lussault

Michel Lussault : la solidarité se construit dans l’altérité

Géographe et professeur à l’université de Lyon, Michel Lussault explore la façon dont notre rapport à l’espace influence le type de société que nous construisons : une communauté accueillante et solidaire ou à l’inverse repliée sur elle-même ? Quel partage acceptons-nous de l’espace ? Qu’est-ce que produisent l’affaiblissement de l’espace public et la privatisation de…

« Toujours partir du principe que toute personne, même vulnérable, malade ou en fin de vie, a des capacités »

Catherine Tourette-Turgis a fondé l’Université des Patients, en 2009, avec l’objectif de recueillir les savoirs des patients et de les aider à transformer leur expérience de la maladie en expertise. Pour elle, l’attention à l’autre, notamment à l’autre vulnérable, commence par un changement de paradigme : approcher les malades par leurs capacités et non par leur déficit. L’approche capacitaire que vous défendez est-elle une réponse au manque de considération que les patients peuvent ressentir dans la relation de soin ? CATHERINE TOURETTE-TURGIS : Le problème de l’attention à l’autre dans la relation de soin et dans la relation au système…

Et si le monde numérique devenait vraiment « libre » et ouvert à tous ?

Les logiciels libres et le mouvement open source luttent contre les boîtes noires, prônant le partage des savoirs et le « faire ensemble ». Mais l’ouverture des codes est-elle vraiment un gage d’ouverture aux autres ? Le monde du « libre » ne devrait-il pas engager une mutation pour rendre plus tangible sa dimension solidaire et toucher un public plus large ? Ce sont les questions que pose cet article de Solidarum, issu du numéro 3 de la revue Visions solidaires pour demain. Dans les années 1980, l’informatique devient grand public avec l’IBM PC, le Macintosh d’Apple et le système Windows de Microsoft.…

Et si on se dirigeait inévitablement vers du common washing ?

Après les fablabs, l’esprit start-up, l’entreprise libérée, les communs pourraient-ils être le prochain candidat au grand lessivage à vide ? En effet, à mesure que les communs deviennent un sujet récurrent dans les think tank sur l’évolution du monde du travail, grandit le risque de les voir détournés et vidés de leur sens. Dans un…

Les données peuvent-elles faire le « bien » ?

Peut-on appliquer directement les méthodes du big data aux questions sociales et solidaires ? Une analyse des promesses et des dangers de l’utilisation des data sur le terrain de la solidarité, en particulier sous le regard de la mesure de l’impact social des actions. Habitués à faire parler les données dans l’intérêt économique d’une entreprise, les data scientist, ces ingénieurs mathématiciens au cœur de la mécanique algorithmique, sauraient-ils répondre à des besoins forts d’intérêt général ? C’est le pari de Datakind et de son fondateur Jake Porway. Il réunit, en effet, des data scientists bénévoles, lors d’événements ponctuels autour de…